OSEAN
Perdre du poidsOu vous adresser ? Toute l'actu OSEANVoir l'agenda
OSEAN, Obésité Sévère de l'Enfant et de l'Adulte en Nord-Pas-de-Calais Obésité sévère
de l'enfant et de l'adulte
en Nord/Pas-de-Calais
Adultes

Adultes

 L’obésité est une maladie chronique qui nécessite un accompagnement sur le long cours dans le cadre d’un parcours de soins.

Un parcours de soin se définit comme la prise en charge globale du patient et de l’usager dans un territoire donné, avec une meilleure attention portée à l’individu et à ses choix, nécessitant l’action coordonnée des acteurs de la prévention, du sanitaire, du médico-social et du social, et intégrant les facteurs déterminants de la santé que sont l’hygiène, le mode de vie, l’éducation, le milieu professionnel et l’environnement.

Le parcours de soins du patient obèse repose sur le soin primaire en associant des médecins généralistes et des équipes d’éducation thérapeutique, et s’intégrant dans le tissu social pour accompagner sur le long terme les modifications du comportement.
Le médecin oriente ce parcours en fonction de l’IMC et de l’histoire pondérale.

A- L’IMC est entre 30 et 40 sans trouble du comportement alimentaire ou supérieur à 25 avec prise de poids rapide,

le parcours de soins se fait au niveau du soin primaire :

1°Le médecin généraliste dépiste et motive le patient

2°Le patient bénéficie d’un programme d’éducation thérapeutique multiprofessionnel afin de l’aider à modifier ses habitudes de vie.

3°Sur le long cours, le patient est accompagné par le médecin généraliste, les associations de proximité et les associations de patients.

B- L’IMC est supérieur à 40 ou il existe des échecs répétés ou des troubles du comportement alimentaire

1° Le patient est évalué dans une consultation spécialisée.

2° En fonction de cette évaluation, il va être orienté dans un premier temps

■ Soit vers une éducation thérapeutique de proximité
■ Soit vers une prise en charge psychologique (Troubles du comportement alimentaire (TCA)sévères, dépressions, trouble de l’image du corps)
■ Soit vers un Service de soins de suite et de réadaptation (SSR) pour reconditionnement (patient déconditionné, pratiquement grabataire, pathologie articulaire invalidante)
■ Puis il sera ensuite réévalué et si nécessaire orienté dans un deuxième temps vers la chirurgie bariatrique.
■ Dans tous les cas le patient doit être accompagné dans sa proximité et son environnement social par le médecin généraliste et les associations de quartier et de patients .